Projet d’élargissement de l’accès à l’aide médicale à mourir: manifestons notre préoccupation à notre député.

 

Une personne handicapée se rend à l’hôpital pour faire soigner sa pneumonie. Un professionnel de la santé lui demande: Voulez-vous vraiment prendre la peine de vous faire soigner pour cette pneumonie? Pourquoi ne pas plutôt laisser la nature suivre son cours? (cf. vidéo Euthanasie – panacée ou boîte de Pandore?). Cette personne pourrait être un membre de notre famille ou pourrait être nous-même. 

 Le gouvernement fédéral a déposé un projet de loi visant à élargir l’accès à l’euthanasie pour inclure les personnes qui ne sont pas sur le point de mourir, y compris des personnes ayant des handicaps. Cela suscite des craintes chez les défenseurs des personnes handicapées.  

 Écrire et envoyer des communications à son député est un moyen efficace de manifester notre préoccupation pour ces personnes et de dire que nous ne voulons pas que l’accès à l’euthanasie soit élargi pour inclure les personnes vulnérables qui ne sont pas à la fin de leur vie. La Coalition pour les soins de santé et la conscience fournit une plateforme qui permet de rejoindre facilement son député, ainsi qu’un exemple de lettre en ligne qui peut être modifié par quiconque souhaite l’utiliser : https://www.coalitionsanteconscience.ca/gouvernement_federation  

 

 

Caroline Desbiens, députée bloquiste Charlevoix.

Notre blogue sur le sujet :  https://www.ecdq.org/aide-medicale-a-mourir-manifestons-notre-preoccupation/  

Posté le : 5 novembre 2020