Merci d’occuper les premiers bancs..

Par mad. Élyse Touchette, agente de pastorale( texte extrait du feuillet paroissial)

ET POURQUOI PAS?

Une amie m’a envoyé cette image parcourriel. Elle a participé à une célébration eucharistique dans cette église de Québec et cela avait l’air de marcher. Je me suis dit qu’il valait peut-être la peine de vous la partager. Oserons-nous dans nos églises nous regrouper pour faire un seul corps comme le suggère la parole de Dieu de cette affiche? Le fait de se rassembler dans les premiers bancs vient bousculer nos habitudes, j’en conviens. Certains diront que le problème vient de nos églises qui sont parfois un peu trop grandes pour nos assemblées restreintes. Moi je dirais que ça dépend plutôt de nous. Ça me rappelle quand je me retrouvais dans le grand salon de ma grand-mère. C’était parfait quand nous étions une vingtaine. Par contre, lorsqu’il nous arrivait de nous rencontrer en plus petit nombre, 4 ou 5 par exemple, nous n’hésitions pas à nous regrouper ensemble dans un coin de la pièce. Imaginez-vous la scène si les 4 ou 5 invités s’étaient installés chacun dans un coin du grand salon. Ça aurait fait une « drôle de visite » n’est-ce pas ? Eh bien peut-être que nos célébrations aussi donnent l’impression au Seigneur que nous lui faisons une « drôle de visite ! »

Posté le : 15 juin 2018